La qualité de vie au travail

Dernière mise à jour : 16 août 2021

La qualité de vie au travail est une notion aujourd’hui reconnue et un enjeu de compétitivité.

Le stress touche de plus en plus de personnes, une réalité liée à la surcharge de travail, un environnement toujours plus compétitif, un rythme de vie effréné...

Les collaborateurs ressentent une pression quotidienne qui peut mettre en péril l’équilibre entre santé physique et psychique, influant sur leur rythme de vie et pouvant conduire à des situations de "burn-out".

De fait, le stress et l’anxiété ont des conséquences néfastes sur la santé, altèrent largement l’humeur, la qualité de vie personnelle et la performance professionnelle des personnes.


Pour faire face à ces situations, des entreprises décident de mettre en œuvre des démarches de prévention collective, consistant à réduire les sources de stress en agissant directement sur l’organisation, les conditions de travail, les relations sociales et le bien-être mental et physique des collaborateurs.


Les neurosciences regroupent les disciplines scientifiques qui ont pour objet l’étude du système nerveux et du cerveau.

Les neurotechnologies regroupent quant à elles l’ensemble des technologies qui permettent de mesurer et d’analyser les signaux émis par le système nerveux, et donc le cerveau.


C’est la combinaison de ces domaines d’expertise qui ont permis de mettre au point des solutions de "neurofeedback" (ou retour neuronal), destinées à optimiser les performances cognitives.


Avec le neurofeedback dynamique NeurOptimal, entraîner son cerveau au bien-être devient possible. On parle de stress au travail lorsqu’un individu ressent un déséquilibre entre les tâches et objectifs qui lui sont assignés et les ressources dont il dispose pour y répondre et dont les conséquences sont : absentéisme, turnover, baisse de la qualité de la production, démotivation…

Le programme d’entraînement personnalisé prend en compte les caractéristiques propres à chaque individu.


Quels bienfaits en attendre ?

  • Augmentation de la résilience au stress

  • Diminution de ses effets indirects, notamment sur l’anxiété, l’humeur et l’attention

  • Amélioration durable de la capacité de relaxation

20 vues

Posts récents

Voir tout